Paris, le 13 novembre 2016…

 

Un an déjà que nous pleurons et pensons à nos morts et blessés des attentats de Saint-Denis et de Paris du 13 novembre 2015.

Je veux partager avec vous un poème qui me touche de Saint-Augustin.   La poésie est ma seule réponse face à la violence des attentats.

Poème de Saint-Augustin

 UN AN DEJA…L’AMOUR NE DISPARAIT JAMAIS

L’amour ne disparaît jamais…

la mort n’est rien.
Je suis seulement passé dans la pièce d’à côté.
Je suis moi et vous êtes vous.
Ce que nous étions les uns pour les autres,
nous le sommes toujours.
Donnez-moi le nom que vous m’avez toujours donné.
Parlez-moi comme vous l’avez toujours fait.
Ne changez rien au ton,
Ne prenez pas un air solennel ou triste.
Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble.
Priez, souriez, pensez à moi, priez pour moi.
Que mon nom soit prononcé à la maison comme il l’a toujours été.
La vie signifie tout ce qu’elle a toujours signifié.
Elle est ce qu’elle a toujours été.
Le fil n’est pas coupé.
Pourquoi serais-je hors de votre pensée,
simplement parce que je suis hors de votre vue?
Je vous attends, je ne suis pas loin,
juste de l’autre côté du chemin.
Vous voyez, tout est bien.

N’hésitez pas à le transmettre si vous pensez qu’il peut faire du bien.

 

Amitiés,

 

haitian-girl-in-paris-logo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × 3 =